L’incident de la canne

L’un des actes sanglant de la guerre du Kansas n’eu pas lieu dans ce territoire mais à Washington, dans l’enceinte même du congrès.

Le 22 mai 1856, Preston Brooks, député démocrate de Caroline du Sud, attaqua le sénateur whig du Massachusetts, Charles Sumner, car il n’apprécia pas le discours que celui-ci avait tenu plus tôt.

Les 19 et 20 mai 1856, Sumner, dans un Sénat aux gradins comble, prononça un discours dans lequel il dénonçait se qu’il appelait « The Crime against Kansas ». dans ce discours, il s’en prit à tous les « malfaiteurs » qui sévissaient au Kansas au nom de la cause esclavagiste ainsi qu’aux politiciens du Sud qui les soutenaient. L’un d’eux, Andrew Pickens Butler en pris particulièrement pour son grade. Butler était un sénateur démocrate de Caroline du Sud qui avait fait partie du groupe de quatre sénateurs, le « Mess de F Street », ayant influencer Stephen Douglas lors de la rédaction de l’Acte du Kansas-Nebraska qui avait plongé le Kansas dans le sang.
Le discours fit un tollé général chez les démocrates, particulièrement ceux du sud et dans la presse, il déclencha une tempête.

Brooks, qui considéra que ce discours avait insulté sa famille – Butler était un de ses cousin – et lui-même, entra dans la salle du Sénat le 22 mai et lui dit: « Mr. Sumner, I have read your speech twice over carefully. It is a libel on South Carolina, and Mr. Butler, who is a relative of mine ». Cette histoire ne serait guère intéressante si elle en étais restée là, mais ce n’est pas le cas. Alors que Sumner commença à se relever, Brooks le frappa, essentiellement à la tête, une trentaine de fois avec sa canne surmontée d’un pommeau en or. Sumner, bloqué sous son bureau ne put s’échapper et lorsqu’il parvint enfin à le détacher du sol se ne fut que pour s’écrouler dans son sang.

La presse du Nord se déchaina contre le Sud et celle du Sud encensa Brooks. Ce dernier, qui avait cassé sa canne dans l’attaque en reçu des dizaines de la part de sudistes voulant le féliciter. Sa seule punition formelle fut une amende de 300 dollars. Sumner, quant à lui, ne mourra pas mais fut gravement blessé et ne put siéger durant quatre ans. durant cette période les électeurs du Massachusetts le réélire en guise de symbole de la résistance du Nord contre la barbarie du Sud.

Lien vers le discours: http://www.sewanee.edu/faculty/willis/Civil_War/documents/Crime.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s