The 1st Minnesota Volunteer Infantery Regiment

La résistance du 20th Maine Infantery Regiment représente probablement l’évènement le plus célèbre de la bataille de Gettysburg. Mais à peu près au moment même où le colonel Joshua Lawrence Chamberlain et ses hommes résistaient vaillamment au sommet de Little Round Top, un autre régiment fédéral réalisa une prouesse moins célèbre mais tout aussi importante.

Alors que le 3ème corps d’armée du général Daniel Sickles battait en retraite, laissant une brèche dans la ligne nordiste juste au nord des Round Top sur Cemetery Ridge, le général Winfield Scott Hancock, commandant du 2ème corps d’armée fédéral, envoya les seules troupes qu’il avait sous la main, le 1st Minnesota Volunteer Infantery Regiment, combler la brèche en chargeant la brigade sudiste du général Cadmus Marcellus Wilcox. Au prix de très lourdes pertes, ces hommes réalisèrent un exploit majeur. Pendant près de 15 minutes – alors qu’Hancock en espérait au mieux cinq -, ils tinrent tête à une force confédérée cinq fois plus nombreuse en arrêtant leur avancée, gagnant ainsi un temps précieux qui permit à Hancock de dépêcher des renforts pour combler la brèche et repousser l’attaque sudiste. Si la ligne nordiste avait cédé en cet endroit, l’armée fédérale aurait été coupée en deux, et certes c’est là un domaine à laisser aux uchronistes, mais il y a fort à parier que le Sud aurait gagné la bataille et peut-être même la guerre.

Cet exploit couta cher au 1st Minnesota. Sur les 262 hommes qui prirent part à la charge – les compagnies C et F ne participèrent pas à l’action -, 50 furent tués, 173 blessés et un disparu, soit un taux de pertes s’élevant à 83,1%, tous fauchés en quelques instants. 47 hommes valides répondirent à l’appel après l’engagement. Parmi les pertes se trouvait le colonel Colvill, blessé, et tous les officiers du régiment à l’exception de trois.

Le lendemain, le régiment se retrouva  à nouveau au cœur de l’action. Le hasard  voulu que le 1st Minnesota – renforcé par les compagnie C et F – soit déplacé dans l’angle du muret de Cemetery Ridge, à l’endroit même où, le 3 juillet, les hommes du général George Edward Pickett lancèrent une charge massive. Une fois encore, et bien que fortement réduit en nombre, le 1st Minnesota performa glorieusement. Durant l’engagement, deux soldats se démarquèrent particulièrement. Le caporal Henry O’Brien fut touché par une balle à la tête et à la main mais releva les couleurs de son régiment à chaque fois en plus de ramener l’un de ses frères d’armes blessé à l’abri. Le soldat Marshall Sherman se distingua lui aussi, en capturant les couleurs du 28th Virginia Volunteer Infantery Regiment et en les ramenant au Minnesota où elles se trouvent toujours aujourd’hui. Tous deux furent récompensés de la Medal of Honor pour leurs exploits. Le 1st Minnesota perdit 17 hommes supplémentaires en repoussant l’offensive sudiste. Au final, au cours de la bataille, sur les 330 hommes engagés, il en perdit 232, dont pratiquement tous ses officiers.

Formé le 29 avril 1861, le 1st Minnesota connu donc son heure de gloire lors de la bataille de Gettysburg mais celui-ci participa à de nombreuses autres batailles et escarmouches par avant et continuera par la suite jusqu’au 29 avril 1864 (Fisrt Bull Run, Balls Bluff, Berryville, Yorktown, West point, Hanover Court House, Fair Oaks, Peach Orchard, Savage Station, White Oak Swamp, Glendale, Malvern Hill, Second Malvern Hill, Vienna, South Moutain, Antietam, Charlestown, Asby’s Gap, Fredericksburg, Marye’s Heights, Haymarket, Gettysburg, Aubum, Bristoe Station, Mine Run), date à laquelle il fut dissout, les contrats d’engagement de trois ans de ses soldats étant arrivés à terme. Il est encore aujourd’hui le régiment ayant subi le plus haut taux de perte en une seule journée de l’histoire américaine.

Afin de rendre hommage à ce glorieux régiment une équipe de passionnés prépare actuellement un film à son sujet, je vous invite à aller consulter leur site ici: http://firstminnesotafilms.org/

– « My god! Are these all the men we have here? What regiment is this ?« 

– « First Minnesota« 

– « Advance, colonel, and take those colors !« 

(Discussion entre le général Hancock et le colonel William Colvill Jr., commandant du 1st Minnesota Volunteer Infantery Regiment, juste avant la charge du régiment)

« Colonel Colvill and those eight compagnies of the 1st Minnesota are entitled to rank as the saviors of their country » – Déclaration du président Calvin Coolidge le 29 juillet 1928.

« I had no alternative but to order the regiment in. We had no force on hand to meet the sudden emergency. Troops had been ordered up and were coming on the run, but I saw that in some way five minutes must be gained or we were lost. It was fortunate that I found there so grand a body of men as the First Minnesota. I knew they must lose heavily and it caused me pain to give the order for them to advance, but I would have done it even if I had known every man would be killed. It was a sacrifice that must be made. The superb gallantry of those men saved our line from being broken. No soldiers on any field, in this or any other country, ever displayed grander heroism« 

« There is no more gallant a deed recorder in history« 

– Déclarations du général Hancock après la guerre.

 Sans titre

Monument en l’hommage de la charge du 1st Minnesota Volunteer Infantery Regiment à Gettysburg, sur Cemetery Ridge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s