Sallie et le 11th Pennsylvania Infantery Regiment

Ceux qui me connaissent pourrait s’étonner de me voir m’attendrir sur un animal domestique, et a fortiori sur un chien, mais il en est un qui mérite que je vous conte son histoire.

Un matin d’avril 1861, alors que des nombreuses jeunes recrues issues de tous les coins de Pennsylvanie s’entraînaient pour former le 11ème régiment d’infanterie de l’état à Camp Curtin près de Harrisburg, un inconnu amena un jeune chiot d’à peine quelques semaines. Les hommes adoptèrent le chiot, un bull terrier, en firent la mascotte du régiment et la nommèrent Sallie, en l’honneur d’une jeune et jolie demoiselle vivant dans la petite ville de West Chester qui se trouvait près du camp.

Sallie faisait partie intégrante du régiment dont elle partageait tous les moments comme le réveil, les entrainements ou les parades lors desquelles elle demeurait près des couleurs. Elle alla jusqu’à accompagner le régiment lors des combats où la légende veut qu’elle aboya férocement contre les soldats confédérés qu’elle aurait détesté, au même titre dit-on que les démocrates et les femmes.

Sallie prit par à tous les combats de son régiment, de Hoke’s Run à Hatcher’s Run, en passant par la seconde bataille de Bull Run, Antietam, Fredericksburg, Chancellorsville, Gettysburg et de nombreuses autres encore. A Gettysburg, l’histoire raconte même qu’à la suite des combats du premier jours au nord de la ville, Sallie demeura aux côtés des membres de son régiment tués ou blessés lors des combats. Ce n’est que trois jours plus tard, lorsque des survivants du 11ème Pennsylvanie revinrent sur les lieux après le retrait des sudistes qu’ils retrouvèrent le chien allongé au sol, dans un piteux état mais vivant. Au yeux de la légende, elle gardait les corps de ses compagnons d’armes blessés ou tués lors des combats.

Certaines sources indique par ailleurs que Sallie aurait rencontrer Lincoln à deux reprises. Une première fois le 15 avril 1862 lors d’une parade à Washington et la seconde fois le 8 avril 1863 alors que le président était venue inspecter les troupes de l’Armée du Potomac près de Fredericksburg.

Le parcours de Sallie s’arrêtera brusquement le 6 février 1865, lors de la bataille de Hatcher’s Run, où elle fut touchée d’une balle dans la tête qui la tua sur le coup et bien que la bataille continua de faire rage autour d’eux, les hommes du régiment l’enterrèrent sur place.

Aujourd’hui, Sallie est représentée à Gettysburg où elle garde la statue du 11ème Pennsylvanie sur Oak’s Ridge, comme elle l’avait fait lors de la bataille.

Sans titre

La statue du 11ème Pennsylvanie sur Oak’s Ridge à Gettysburg

Sans titre

Sallie au pied du la statue du régiment

Sans titre

Seule photo connue de Sallie

Sans titre

Les vétérans du 11ème Pennsylvanie posant devant la statue en leur honneur à Gettysburg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s